7 novembre 2019

Les métiers de la communication : Infographie des tendances 2019

Métiers de la communication Baromètre SUP'DE COM

Chaque année, depuis maintenant 7 ans, SUP’DE COM mène une enquête nationale dans le but de mettre en lumière les dernières tendances en matière de recrutement et d’emploi dans le secteur de la communication. De par les nombreuses différences qui existent dans ces deux environnements de travail, les agences et les annonceurs sont présentés distinctement.
 
La communication vous a toujours intéressée mais vous ne savez pas précisément quel métier viser, ni même les compétences à acquérir ou le niveau d’études demandé ? Les résultats de ce 7ème baromètre des métiers de la communication, réalisé par SUP’DE COM, vous apporteront les premières clés de votre orientation professionnelle.
 
 

Les métiers les plus recherchés

Chez les annonceurs, le métier de Chargé(e) de communication est le plus demandé mais les autres niveaux hiérarchiques le sont également dans une moindre mesure : assistant(e) de communication, responsable ou encore directeur(trice) de communication. Le(La) chef(fe) de projet sont eux(elles) souvent recherché(e)s par les agences, notamment pour leur rôle central entre les clients et les équipes en charge de la réalisation du travail. Des postes de spécialistes tels qu’infographiste ou rédacteur(trice) sont également demandés dans les agences. D’ailleurs, les agences recherchent à 58% des profils spécialistes dans un type de communication. Une tendance qui s’inverse chez les annonceurs puisqu’ils recherchent en priorité (68%) des profils généralistes.
 
 

Les compétences requises

Tout comme l’année précédente, la communication digitale est l’axe privilégié autant du côté des annonceurs que des agences. Les compétences techniques requises sont donc directement liées à cette tendance pour le digital puisque dans les agences, la maîtrise des outils digitaux est le savoir-faire le plus attendu. Chez l’annonceur, les capacités rédactionnelles et la maîtrise des logiciels PAO sont également des compétences recherchées.
A la différence des annonceurs, la communication commerciale B2B est également essentielle dans les agences et des compétences de négociation et prospection sont alors nécessaires pour mener à bien les missions dans ce type de communication.
Quant au savoir-être requis, l’autonomie prime pour les agences alors que l’esprit d’équipe tient une place plus importante chez les annonceurs.

 
 

Les profils recherchés

Les recrutements se portent alors en priorité sur les niveaux Bac+5 ( 53% pour les annonceurs et 50% pour les agences). Les bachelors (Bac+3) représentent un quart des recrutements chez les annonceurs tandis que les Bac+4 représentent 25% chez les agences.
Les recruteurs favorisent l’existence d’une expérience professionnelle de 1 à 2 ans ou d’au moins 3 ans selon le poste à pourvoir. A noter que la grande majorité des entreprises et agences interrogées considèrent l’alternance comme une expérience professionnelle.
Soyez prêt(e) à développer votre réseau professionnel car, pour la 4ème année consécutive, c’est le canal de recrutement privilégié pour trouver la prochaine étoile montante à embaucher.

 
 
Vous souhaitez en savoir plus sur les métiers de la communication ? Feuilletez notre guide des métiers de la com’ !
 
 
Méthodologie :
Cette enquête a été administrée entre les mois de février et de mai 2019 auprès de professionnels du secteur pour un total de 124 annonceurs et agences interrogés. Les réponses à ce panel comprennent, pour 85%, des annonceurs (entreprises des secteurs public et privé, associations et start-up) et les agences (de communication, de relation presse, studios de création, régies ou médias) représentent 15% des réponses.