5 juin 2018

#RévèleToi : SENEKEUR

Depuis un peu plus de 2 ans les étudiant(e)s de notre campus accompagnent bénévolement SENEKEUR. Cette association bâtie  des écoles depuis 10 ans pour les enfants sénégalais.  

Dans le portrait de Mathilde Allard, une de nos étudiantes en Bac+4, vous avez pu découvrir son engagement bénévole auprès de l’association SENEKEUR. Cet engagement individuel est le reflet d’un engagement beaucoup plus global de la part de notre campus avec cette association. Nous voulons aujourd’hui mettre en avant cette association qui porte des valeurs auxquelles nous adhérons.

SENEKEUR a été fondée il y a 10 ans par le Dr. Cécile VEILER,  qui avait l’habitude de mener des actions humanitaires en Afrique avec des ONG. Après avoir observé la portée de l’engagement de ces dernières elle décide de fonder SENEKEUR, ce qui signifie « ma maison » en Wolof (langue traditionnelle sénégalaise). L’on déduit de son nom que l’association va bâtir des maisons, mais détrompez-vous ! Cette association va bâtir plus que des maisons, elle s’affaire à construire un avenir pour les enfants sénégalais. Depuis 10 ans, SENEKEUR œuvre à la  construction d’écoles pour permettre aux enfants défavorisés du département de M’bour au Sénégal de recevoir une éducation dans des conditions décentes.  Les actions de l’association s’articulent sur deux principaux axes :

  • Œuvrer pour l’éducation en construisant des écoles, en rémunérant les enseignants, et en fournissant du matériel scolaire.
  • Mener des actions de santé en finançant des soins pour les enfants de M’bour

SENEKEUR c’est donc 26 écoles construites et plusieurs dizaines d’enfants soignés en 10 ans d’existence.


  La légende du colibri


Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ».  Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part ».

C’est grâce à cette légende que Jacques GODAY, secrétaire de l’association (et accessoirement étudiant en formation continue sur notre campus), arrive à parler des actions de son association à nos étudiant(e)s. Cela fait près de deux ans que ces derniers ont choisi de s’engager et d’apporter leur aide à SENEKEUR. Cette année, en prévision du voyage de Jacques au SENEGAL en janvier dernier, les étudiants de la promotion bac+4 (ou promotion Colibri comme Jacques les appelle) se sont mobilisés et ont récolté en un temps record 30 kg de fournitures scolaires et vêtements en faveur de l’association. De plus certains de nos étudiant(e)s, à l’instar de Mathilde Allard, continuent d’œuvrer bénévolement pour l’association tout au long de l’année.


  Défendre ses valeurs

« Il faut permettre aux jeunes de défendre leurs valeurs. » c’est la phrase fétiche de Jacques, en réponse aux personnes interloquées par autant d’engagement de la part de nos étudiant(e)s. Cette phrase montre l’autre facette de la pièce qu’est SENEKEUR. Car en plus d’aider des jeunes défavorisés du M’bour au Sénégal, elle offre l’opportunité à nos jeunes de défendre leurs valeurs et d’exprimer leur générosité.

SENEKEUR a pour projet immédiat de construire 3 écoles l’hiver prochain et surtout de continuer à mener son action le plus longtemps possible. Pour cela ils ont besoin de financement, de fournitures scolaires, de vêtements et surtout que vous en parliez autour de vous. Sans eau il sera très difficile d’éteindre l’incendie  donc si vous avez ne serait-ce qu’une goutte, vous pouvez prendre contact avec eux sur leur page Facebook ou par mail à jacques.goday@wanadoo.fr. Nous ne pouvons qu’être fiers de nos étudiant(e)s qui incarnent nos valeurs d’engagement et être heureux d’aider une association qui œuvre pour l’éducation.