19 avril 2018

#RévèleToi : Se donner les moyens de construire l’avenir

La personne qui fait l’objet du portrait du jour nous a été suggérée d’un côté pour ses qualités professionnelles et morales et de l’autre parce qu’on ne peut pas passer à côté de cette volonté qu’elle a de forger son avenir.

Aujourd’hui nous vous présentons Alexia ARNEGA une étudiante en deuxième année Bachelor responsable de la communication. Originaire de La Surdouée (Montpellier) Alexia est co-responsable de l’agence BeCom du campus SUP’DE COM de Montpellier.

Selon ses ami(e)s elle est quelqu’un de mature, qui réfléchit  sur beaucoup de choses. En effet, d’après son entourage, Alexia a déjà sa propre opinion sur beaucoup de sujets, même ceux qui ne préoccupent pas forcément une personne de son âge. En plus de cela elle n’hésite pas à défendre ses idées car elle aime les débats, les échanges, les confrontations d’idées. C’est comme ça qu’elle se construit et qu’elle apprend. Parmi ses sujets de discussions préférés il y a la politique, la philosophie, la société,  l’art et les grandes questions inhérentes à la condition humaine. C’est autour de tout ça et avec un gros coup de pouce de ses parents qu’elle a découvert ses passions.


Dépasser les limites


Son père est une figure importante dans son évolution car c’est lui qui lui a appris à porter un regard différent sur les choses, à voir au-delà des apparences, à saisir les idées sous-jacentes. Quant à sa mère, artiste peintre et web-designer, elle lui a transmis son goût pour l’art. Depuis toute petite, ses parents l’amènent voir des pièces de théâtres, des expositions sans oublier les concerts et les salles de cinéma.

Il y a une phrase d’Alexia qui explique sa vision du monde : « Mon père était un postier, mais sa condition ne l’a pas empêché d’être l’une des personnes des plus cultivées que je connaisse ». Cette phrase traduit son envie et sa motivation à transcender sa condition. Selon elle, elle n’était pas destinée à faire ses études dans une école comme SUP’DE COM et créer son collectif d’artistes. Ayant fait son collège dans une ZEP, l’administration scolaire a souvent montré peu d’optimisme quant à l’avenir de ses camarades et elle.  Mais forte de son éducation et armée d’une solide volonté, Alexia s’est toujours donnée les moyens de forger son avenir en essayant, en travaillant sans jamais s’arrêter sur un échec.

Dans notre école elle a compris que la communication est le domaine qui regroupe ce qu’elle a toujours voulu faire. C’est un milieu dont les études lui plaisent et apprendre à créer un projet de A à Z est vraiment ce qu’elle aime. « Mettre ses compétences aux services d’artistes peu connu afin de les mettre en lumière » est la phrase qui justifie son travail.


Collectif SASSY


Vous pouvez d’ailleurs regarder le fruit de son travail en visitant la page du collectif SASSY, collectif qu’elle a créé avec son amie Léa RAMEAU de la même promotion. https://www.facebook.com/collectifsassy/  SASSY a pour objectif de permettre à des artistes de la jeune génération d’exposer et de défendre leur art.

Par ailleurs c’est son travail qui a été retenu par Effets Stars qui avait proposé à sa promotion de refaire leur site web.

Au fil des réussites, ce sentiment de non-légitimité disparaît au profit de projets plus ambitieux. Alexia souhaite se spécialiser dans un master en communication dans les milieux artistiques et culturels. Par la suite travailler dans un théâtre ou dans un musée, voire créer son propre concept en rendant l’art accessible à tous. Selon elle l’art est encore trop élitiste, créé par les mêmes, s’adressant aux mêmes et mis en valeur par les mêmes.

Vous pouvez la découvrir en visitant son compte LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/alexia-aranega-934a46135/