15 avril 2020

L’alternance : un atout incontestable pour ma formation et mon parcours professionnel

Alternance à SUP'DE COM Bordeaux

 
 

Le principe de l’alternance est simple : il s’agit de suivre une formation tout en intégrant une entreprise durant la durée du programme d’études. L’apprenant alterne alors entre périodes de formation à l’école et périodes de mise en pratique en entreprise.

 
 
 

L’alternance comme moyen d’insertion professionnelle

L’alternance constitue une première expérience professionnelle significative pour l’étudiant ce qui favorise son embauche à la fin de son cursus. Durant cette immersion dans la réalité professionnelle, l’alternant se voit confier des missions, des responsabilités. Il met en pratique les enseignements obtenus à l’école et développe ses savoir-faire ainsi que ses savoir-être.

 

L’alternance offre de nombreux autres avantages :

  • L’étudiant bénéfice d’un contrat de travail en alternance et du statut de salarié avec tous les droits et devoirs que cela implique : rémunération mensuelle, amplitude horaire 35 H/semaine, congés payés, etc.
  • La formation est prise en charge financièrement par l’entreprise d’accueil et les OPCO (opérateurs de compétences).
  • L’alternant est intégré au sein de l’entreprise par son tuteur d’apprentissage. Sa mission principale est alors d’accompagner et de guider l’apprenant dans les actions qui lui sont confiées.

 
 

L’alternance à SUP’DE COM

SUP’DE COM Bordeaux accorde une place capitale à l’expérience professionnelle acquise en entreprise. C’est pour cela qu’elle propose l’alternance à ses étudiants de 3e année du Bachelor Responsable de communication et à tous les étudiants du Mastère professionnel Manager de la communication (cursus en alternance obligatoire). Le rythme d’alternance imposé est alors d’une semaine à l’école suivie de deux semaines en entreprise.

SUP’DE COM soutient ses étudiants en recherche d’alternance en organisant des ateliers en groupe et des coachings individuels. Ces rendez-vous permettent à l’apprenant de comprendre les enjeux de l’alternance, d’appréhender les méthodes de recherche et de relance et de se préparer à candidater et à passer un entretien. L’école SUP’DE COM met également à disposition son réseau d’entreprises partenaires pour aider ses étudiants à repérer des employeurs potentiels. Une fois l’alternance trouvée, l’étudiant bénéficie d’un suivi réalisé par notre chargée de Relations Entreprises afin de s’assurer que l’expérience professionnelle soit positive pour l’apprenant et pour l’entreprise.

 
 

Nos étudiants témoignent

Tous trois élèves à SUP DE COM Bordeaux, Maxime (21 ans), Amandine (20 ans) et Blanche (20 ans) suivent un cursus en alternance pour leur 3ème année de Bachelor Responsable de Communication. Tous ont un profil différent et proviennent de différentes formations. Ils nous parlent aujourd’hui de leur regard sur l’alternance ainsi que des apports pour un étudiant de suivre une formation entre école et entreprise.

Maxime : Médecine du Travail (Dax)
Amandine : Maison Rémy Martin (Cognac)
Blanche : Tartare et Saint Môret (Marsac-sur-l’Isle)

 

– Comment avez-vous trouvé l’entreprise dans laquelle vous réalisez votre alternance ? Avez-vous eu des difficultés pour décrocher ce contrat ?

Amandine : J’ai grandi à Cognac donc je connaissais déjà les Maisons de Cognac. J’avais déjà réalisé un stage au sein de cette entreprise. Ça s’est tellement bien passé que j’ai demandé une alternance. Ils étaient d’accord donc on a signé le contrat à la fin août.

Blanche : J’ai envoyé de nombreuses candidatures, un peu partout. J’avais peur de ne rien trouver puisque je venais d’une classe préparatoire. Mais c’est finalement dans un salon des métiers, dans ma petite ville de Dordogne, que j’ai rencontré le patron de l’entreprise dans laquelle je réalise aujourd’hui mon alternance.

 

– Quels sont, selon vous, les trois avantages de l’alternance ?

Maxime : L’acquisition de compétences et d’expériences. Cela nous permet aussi de gagner en maturité.

Amandine : On acquiert de l’expérience qui nous servira pour notre avenir professionnel. On gagne également confiance en soi ce qui est professionnellement et personnellement bénéfique. La prise en charge des frais de scolarité par l’entreprise et l’OPCO est également un avantage incontestable.

Blanche : Le premier avantage est l’acquisition d’expériences avec des mises en situation réelles. Cela permet aux alternants d’orienter leur projet professionnel dans un domaine précis de la communication. En plus de la gratuité des frais de scolarité, les alternants reçoivent un salaire pour leur travail réalisé en entreprise. Ce n’est pas négligeable !

 

– Comment est-ce que vous jonglez entre vie étudiante et professionnelle ?

Maxime : J’ai beaucoup de temps de transport car je n’habite pas sur Bordeaux même, mais je vois mes amis et les intervenants sont géniaux. Professionnellement, j’ai des responsabilités et un travail diversifié.

Amandine : Tout se passe pour le mieux. J’ai un peu tendance à faire passer le travail toujours avant les cours. J’espère que ça ne me jouera pas de tours. Le seul inconvénient, c’est le manque de temps, c’est difficile de tout concilier.

Blanche : Au début, ça a été un peu compliqué pour moi de trouver un juste milieu sachant que je viens d’un cursus scolaire très exigeant. Même encore aujourd’hui, l’équilibre est fragile. Mais le système d’alternance d’une semaine à l’école et deux semaines en entreprise permet vraiment d’allier vie professionnelle et vie étudiante.

 

– Conseilleriez-vous l’alternance ?

Maxime : Evidemment, c’est un gain d’argent et cela finance nos études.

Amandine : Ouiiiiiii

Blanche : Oui, tout à fait.

 

Merci à Romane, étudiante en 3e année du Bachelor, qui a recueilli et retranscrit les témoignages de ses camarades.